Social & Job Coaching

Social & Job Coaching

Les objectifs de la SCIC HApPY®

Il est souhaitable de rappeler, en introduction, les objectifs de la SCIC HApPY® et de son accompagnement personnel et professionnel :

  • Mettre en valeur le potentiel émergent,
  • Maintenir les acquis de chaque jeune adulte,
  • Accompagner chaque jeune adulte vers une meilleure autonomie,
  • Favoriser l’épanouissement,
  • Mettre en contact chaque jeune et une entreprise => job-coaching,
  • Permettre à chaque jeune adulte d’avoir une activité professionnelle,
  • Apporter un soutien aussi bien aux familles qu’aux jeunes eux-mêmes,
  • Faire un travail en partenariat avec la famille et les professionnels,
  • Préserver une vie sociale,
  • Créer une activité autour du bien-être.

Le concept de la SCIC HApPY®

Le concept HApPY®, pour reprendre en synthèse les explications précédentes, consiste à rendre le plus autonome possible la personne chez elle; pour cela, il est nécessaire de s’appuyer sur des équipes de coaching spécialisées et nous accompagnerons les locataires dans leur épanouissement et leur bien-être. L’idée du travail sur l’auto-détermination guidera les projets individuels d’accompagnement personnels et professionnels.

Le rôle du job coach

Le job coach est obligatoirement une personne polyvalente capable de prendre le rôle « d’interface » ou « interprète » entre la personne autiste et le milieu de travail. Etre « interface » exige que le job coach remplisse plusieurs rôles auprès de la personne autiste et de l’employeur. Il doit tenir compte des facteurs liés à l’emploi aussi bien que des caractéristiques spécifiques de ce handicap. Les personnes atteintes d’autisme sont en effet radicalement différentes d’autres personnes handicapées et le style d’aide qu’elles requièrent est spécifique. Cette aide doit être systématiquement appliquée pour trouver un poste de travail approprié, pour l’aménagement du poste, et pour le maintien dans l’emploi.

L’emploi

Par-delà la gestion d’un quotidien déjà complexe du point de vue de l’autonomie de certaines personnes, notre projet veut aussi offrir la possibilité de multiplier les occasions d’interaction et d’inclusion. Cela sera possible par le développement d’activités sportives, culturelles et pré professionnelles, voire professionnelles (mode qui sera privilégié) en inclusion ordinaire (ou en milieu protégé ou semi-protégé : ESAT EA, centre d’accueil de jour, sport adapté…) pour l’ensemble des bénéficiaires avec le soutien sur site, puis en milieu ouvert, de moyens de communication adaptés ou augmentés et de méthodes éducatives recommandées (éducation structurée, PECS…).

Parallèlement, l’accompagnement individuel par job-coaching et social-coaching relève de la même philosophie, il doit favoriser l’autonomie et le maintien des compétences sociales et professionnelles en inclusion des bénéficiaires du projet.